QUI SOMMES-NOUS

En 1972 Jean-Claude Dubois, harpiste de l’Opéra de Paris et musicien de la Garde Républicaine, ouvre l’un des premiers Studio d’enregistrement en France, sur l’avenue de la Grande Armée au cœur de Paris.

Le Studio Grande Armée accueille dès son ouverture les artistes qui cherchent à s’échapper des studios institutionnels de l’époque imposés par leur maison de disques et qui trouvent dans les studios indépendants un nouvel environnement plus libre et plus créatif.

Face au succès de ses premiers studios, Jean-Claude Dubois déménage ses studios en 1978 pour s’établir au Palais des Congrès de Paris, où il construit un complexe de près de 800m2 divisés en trois grands studios d’enregistrement et de mixage. C’est ce nouvel emplacement qui lui vaudra le surnom de « Studio du Palais ».

Le Studio Grande Armée reçoit dans son Studio A de nombreux orchestres grâce à son nouveau plateau de 250m2 à l’acoustique contrôlée, des groupes pop rock et des petites formations dans son Studio B, et les tous premiers mixages multi[1]canaux dans son Studio C. C’est le premier studio d’enregistrement français entièrement dessiné et construit par Tom Hidley, acousticien à la renommée mondiale sur un concept acoustique défini par lui-même comme « non-environnement » et qui reste un concept de référence jusqu’à ce jour.

En 1987, figurant déjà dans la liste des plus grands studios européens, le Studio Grande Armée est classé 7ème Studio mondial par l’AES (Audio Engineering Society) pour ses services, ses performances acoustiques et techniques. La philosophie du Studio est de rester en tête des innovations technologiques pour trouver à chaque période la meilleure qualité sonore possible.

Au début des années 2000, l’industrie musicale va connaître des changements technologiques radicaux. L’informatique va permettre l’apparition des Home Studio semi professionnels et va obliger les studios d’enregistrement à se transformer complètement.

Le Studio Grande Armée traverse ces révolutions et continu de recevoir les plus grands chanteurs et musiciens de la planète.

Il accumule ainsi plus de 80M d’albums vendus et plus de 800 musiques de films enregistrées.
En 2018, bousculant les codes du métier, le Studio Grande Armée ouvre les portes d’un tout nouveau style de Studios dédiés aux artistes : à quelques dizaines de mètres de son site historique, cette annexe prend la forme dans un loft de 300m2, avec de grandes fenêtres sur rue et en étage, il se compose de 4 cabines équipées des dernières technologies.

Ses performances acoustiques et techniques ainsi que ses services exclusifs gardent la signature du Studio Grande Armée et l’on y retrouve en quelques mois, les artistes tels que Gunna, Mick Jagger, Migos, Miguel, Metro Boomin, Headie One, Swae Lee, Calogero, Les Frangines, Vianney, Matt Pokora, Fally Ipupa, Saad Lamjarred, Gims, Dadju, Aya Nakamura, MHD, Ninho, Niska, SDM, Bilton, Soolking…

A presque 50 ans, le Studio Grande Armée est le Studio d’enregistrement français qui cumule une expérience unique.

Enregistrement et Mixage, production et post production, podcast, enregistrement d’orchestres, musique à l’image, Dolby ATMOS MUSIC… pour tous les services autour de la Musique nos studios ont choisi les meilleures innovations technologiques de chaque époque.

En plus des nouvelles technologies et au fil des ans, notre parc d’équipements s’est agrémenté de matériel vintage devenu rare et recherchés des connaisseurs.

Ainsi, notre collection de 160 micros et d’instruments figure parmi les plus belles disponibles dans un studio de musique professionnel.

C’est dans cet environnement pensé pour que les artistes se sentent inspirés et créatifs à un moment unique de leurs
œuvres, que nos studios d’enregistrement à Paris se distinguent de tous les autres.